crapaudine


crapaudine

crapaudine [ krapodin ] n. f.
• 1235; de crapaud
1Pierre précieuse provenant de la pétrification des dents fossiles d'un poisson (on la croyait extraite de la tête du crapaud).
2(1606 ) Techn. Godet de métal dans lequel entre le gond d'une porte. 1. couette (3o). Pivot d'un arbre vertical.
(1762) Plaque ou grille qui arrête les ordures, les animaux à l'entrée d'un bassin, d'un réservoir, d'une gouttière.
3Bot. Plante annuelle de la garrigue (labiées), laineuse, à fleurs rosées, commensale du romarin.

crapaudine nom féminin (de crapaud) Accessoire fixé, dans un chéneau ou une gouttière, au sommet du tuyau de descente, pour empêcher que des déchets s'y introduisent. Soupape d'une baignoire. Cuvette métallique scellée dans la maçonnerie pour recevoir le pivot d'une porte. Palier de base d'un arbre vertical, servant de guide pour le mouvement de rotation, et de butée pour les efforts verticaux. Affection particulière aux solipèdes (âne, cheval, mulet) siégeant à la partie antérieure de la couronne. ● crapaudine (expressions) nom féminin (de crapaud) À la crapaudine, mode de préparation des volailles (surtout du pigeon) qui consiste à les aplatir, ce qui leur donne l'aspect d'un crapaud. ● crapaudine (synonymes) nom féminin (de crapaud) Affection particulière aux solipèdes (âne, cheval, mulet) siégeant à la...
Synonymes :

crapaudine
n. f.
d1./d TECH Palier servant de support et de guide à un axe vertical.
d2./d Plaque percée ou grille placée à l'extrémité d'un tuyau pour arrêter les ordures.

I.
⇒CRAPAUDINE1, subst. fém.
MINÉR. Pierre précieuse formée par une dent fossile de poisson, employée par les joailliers. Enchâsser une crapaudine.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1235 crapaudine « pierre que l'on croyait provenir de la tête du crapaud et qui est en réalité une dent pétrifiée de squale » (HUON DE MERY, Torn. Antecr. éd. Wimmer, 634). Dér. de crapaud; suff. -ine.
II.
⇒CRAPAUDINE2, subst. fém.
A.— [P. anal. d'attitude avec celle du crapaud (v. ce mot A 1)]
1. GASTR. À la crapaudine. Se dit d'une manière d'apprêter les volailles (pigeons, palombes, poulets) en les faisant griller, les ailes et les jambes ouvertes et écartées :
1. Cette palombe dont vous parlez, Mademoiselle, c'est cet oiseau que nous avons mangé aujourd'hui à la crapaudine?
MÉRIMÉE, Colomba, 1840, p. 40.
2. Domaine MILIT. ,,Genre de punition qui fut quelque temps employée en Algérie dans l'armée française, et qui consistait à lier les mains du patient derrière le dos, à lui ramener les jambes le long des cuisses, et à l'exposer pendant un temps plus ou moins long aux intempéries de l'air`` (Lar. 19e) :
2. Il [le capitaine Caillou] n'avait répandu son sang dans aucun champ de bataille, mais il excellait à envoyer un biribi au silo à la moindre faute ou à le mettre à la crapaudine en plein soleil, par des températures à faire éclore les poulets tout rôtis.
COPPÉE, Le Coupable, 1897, p. 154.
B.— [P. anal. avec la forme ramassée du crapaud (v. ce mot A 1)]
1. TECHNOL. Pièce de métal qui sert, à l'arrivée d'un tuyau de bassin ou de réservoir, à empêcher les ordures de pénétrer (d'apr. BARB.-CAD. 1963).
2. MÉCAN. Boîte de métal (fer, fonte, cuivre), avec ou sans vis de rappel et de centrage, qui reçoit le pivot d'un arbre vertical. Fixer une crapaudine; la crapaudine est guidée entre deux glissières; le pivot de la crapaudine; être façonné en crapaudine; la charge reçue par la crapaudine :
3. Les turbines [de sucrerie] se composent (...) d'un axe vertical reposant dans une crapaudine (...) et portant un tambour cylindrique perforé.
E. SAILLARD, Betterave et sucrerie de betterave, 1923, p. 40.
3. SERR. Pièce de métal recevant ou portant le tourillon d'un pivot. Crapaudine à patte, à scellement (CHABAT 1881).
Prononc. et Orth. Cf. crapaudine1. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 art vétér. (Ménagier, II, 74 ds T.-L.); 2. 1606 « pièce de métal recevant le gond d'une porte » (NICOT); 3. 1732 cuisine (Trév.); 4. 1718 « grille à l'entrée d'un tuyau pour arrêter ordures et crapauds » (Ac.). Dér. de crapaud p. anal. de forme; suff. -ine. Fréq. abs. littér. :9. Bbg. MAKELAINEN (O.). Fr. crapaudine et qq. parallèles sém. Neuphilol. Mitt. 1937, t. 38, pp. 209-218.

crapaudine [kʀapodin] n. f.
ÉTYM. 1235; de crapaud, par suite de la légende selon laquelle cette pierre provenait de la tête du crapaud.
———
I
1 Pierre provenant de la pétrification des dents fossiles d'un poisson (loup de mer). || Enchâsser une crapaudine.
2 Bot. Plante dicotylédone (Labiées), scientifiquement appelée sideritis, herbacée, annuelle, bisannuelle ou vivace.
3 (1606; des sens techn. de crapaud). Techn. Godet de métal dans lequel entre le gond d'une porte. Couette (2.).Pivot d'un arbre vertical (spécialt, d'une antenne).
0.1 Les trois tores (ou volant des gyrostats), dans les trois plans perpendiculaires de l'espace euclidien, sont d'ébène cerclé de cuivre, montés selon leurs axes sur des tringles de tôle de quartz rubanée en spirale (…) Les extrémités pivotant dans des crapaudines de quartz.
A. Jarry, Texte en relation avec les gestes et opinions du Dr Faustroll, Pl., p. 740.
4 (1762). Plaque ou grille qui arrête les ordures, les animaux à l'entrée d'un bassin, d'un réservoir.
1 Nous plantâmes à l'entrée de petits bouts de bois minces et à claire-voie, qui, faisant une espèce de grillage ou de crapaudine, retenaient le limon et les pierres sans boucher le passage à l'eau.
Rousseau, les Confessions, I.
Soupape de décharge au fond d'un réservoir, d'une baignoire. Bonde.
———
II À la crapaudine. a (1743). Cuis. || Poulet, pigeon à la crapaudine, que l'on fait rôtir sur le gril, après les avoir aplatis (la forme évoque un crapaud).
2 Je n'aime ni le pigeon à la crapaudine ni le pain qui n'a pas de croûte.
Voltaire, Lettre à d'Autré, 6 sept. 1765.
b (1866). Milit., vx. || Mettre (un soldat) à la crapaudine, le punir en l'exposant aux intempéries les mains liées dans le dos et les jambes ramenées le long des cuisses.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crapaudine — Crapaudine. s. f. Espece de pierre qui se trouve dans la teste d un crapaud. Une grosse crapaudine. une crapaudine bien vive. enchasser une crapaudine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Crapaudine — Crap au*dine (kr?p ? d?n), a. [F., n.] (Arch.) Turning on pivots at the top and bottom; said of a door. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Crapaudine — Crap au*dine, n. [F.] (Far.) An ulcer on the coronet of a horse. Bailey. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • crapaudine — Crapaudine, f. penac. Est une espece de pierre precieuse, Chelonitis, Il signifie aussi ceste piece de fer quarrée, d environ demi pied de large en tout sens, espaisse d un dour ou environ, à demi creusée au milieu, qu on met en chacun bout du… …   Thresor de la langue françoyse

  • crapaudine — (kra pô di n ) s. f. 1°   Espèce de pierre qu on croyait se trouver dans la tête des crapauds et qui est la dent pétrifiée du poisson appelé loup marin. •   Il est faux que la crapaudine change de couleur et qu elle sue quand on l approche du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • crapaudine — I. CRAPAUDINE. s. fém. Espèce de pierre qu on croyoit autrefois se trouver dans la tête d un crapaud, et qui est une dent ou un palais de poisson pétrifié. Une crapaudine bien vive. Enchâsser une crapaudine. II. CRAPAUDINE, ou SIDÉRITIS. s. fém.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Crapaudine — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Crapaudine peut faire référence à : crapaudine, une pièce de métal destinée à recevoir l extrémité du pivot d un arbre vertical ; crapaudine, la …   Wikipédia en Français

  • Crapaudine — Rohe, küchenfertige Wachtel Wachtel, am Rückgrat zerteilt und en crapaudine …   Deutsch Wikipedia

  • CRAPAUDINE — s. f. Espèce de pierre qu on croyait autrefois se trouver dans la tête d un crapaud, et qui est une dent ou un palais de poisson pétrifié. Enchâsser une crapaudine. CRAPAUDINE, se dit aussi d Une plaque de plomb, de tôle, etc., qui se met à l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRAPAUDINE — n. f. Espèce de pierre qu’on croyait autrefois se trouver dans la tête d’un crapaud et qui est une dent ou un palais de poisson pétrifié. Enchâsser une crapaudine. Il se dit aussi, en termes d’Arts, d’une Plaque de plomb, de tôle, etc., qui se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)